Livre Rue de l'échiquier

Le Relais envers et contre tout
entretien avec Pierre Duponchel


« Faire du bien aux autres, c'est ce qui donne du sens au travail »

préface de Martin Hirsch

Collection Conversations solidaires

genre : Entretien
prix : 12 euros
format : 120 x 200 mm
nombre de pages : 144 pages
date de parution : 5 février 2009
EAN : 9782917770016
ISBN : 978-2-917770-01-6

Au fil d’entretiens qui se sont succédé pendant six mois, c’est toute l’originalité de la démarche entreprise par Pierre Duponchel qui se fait jour : un combat permanent pour la reconnaissance des spécificités du secteur de l’insertion et de « l’entreprise à but socio-économique », et la conviction sans faille que la lutte contre l’exclusion se doit de déplacer toutes les montagnes et toutes les lois. C’est aussi le portrait d’un « homme-bloc », entièrement voué à l’action, qui se méfie du verbe et des mots galvaudés pour privilégier les gestes qui font vraiment changer la vie des personnes en difficulté. Ses doutes, quand ils affleurent, sont vite dépassés par de nouvelles initiatives.


Télécharger des extraits
au format PDF.
Ajouter au panierCommentaires




par versepuy le 2009-03-20 23:56:39
Le Relais envers et contre tout : étymologiquement, le relais est ce qui est laissé, re-laissé (double abandon). Le titre sonne donc comme une décision ferme et longuement mûrie contre l'abandon de biens de consommation d'une société qui jette aussi facilement qu'elle produit. C'est à cette décision que s'emploie au quotidien et sur une grande échelle, à l'aune de ses rêves, Pierre Duponchel, ex-cadre dynamique impliqué au départ à titre bénévole, chez Emmaüs. De là lui est venu l'idée de ce "Relais", qui poursuit et diversifie l'action de l'Abbé Pierre, en embauchant un maximum de gens en réinsertion tout en recyclant les vieux vêtements. Ceux-ci sont alors soit revendus au profit de l'Association Emmaüs, soit transformés en matériel isolant. Rien ne se perd, tout se crée : telle pourrait être la devise de ce relayeur de génie, homme de terrain, et aussi chef de troupe, qui sait quand il le faut aller à contre-courant, pour que la machine qu'il a lancée continue à avancer et que le système démocratique qu'il a mis en place fonctionne.
commentaire