Vous avez consulté

Perdre son temps

Éditeur : Rue de l'échiquier
Collection : Philo Ado

« Tu perds ton temps ! »
Qu’est-ce qui se cache derrière ce reproche ? Et que dissimulent nos rêveries, nos oublis, nos paresses ?

Plus de détails

Partager :
10,00 € TTC

« Lâche ton jeu », « viens prendre l'air », « tu as déjà vu ce film trois fois »...Combien de fois les adolescents ne subissent-ils pas ce reproche : « tu perds ton temps! » Pourtant, est-ce que cela n'arrive pas à tout le monde ?

Entre plaisir et culpabilité, action et rêverie, l'expression « perdre son temps » est plus complexe qu'il n'y paraît, et recouvre des notions très différentes : paresser, traîner, remettre à demain, s'ennuyer, est-ce perdre son temps ?Et pourquoi ranger sa chambre ne sera pas considéré, également, comme une perte de temps ? Notre rapport au temps, finalement est l'une des expression les plus distinctes de notre rapport au monde. Mais encore faudrait-il que nous soyons capables de définir précisément ce qu'est le temps...
Il y a le temps des horloges et le temps vécu, où viennent se loger la mémoire et l'oubli, l'habitude et la nouveauté, notre désir de lutter contre l'irréversibilité du temps qui passe comme celui de le laisser filer...Voyager au coeur de ce temps insaisissable, c'est approcher la complexité humaine.

Fiche technique

  • ISBN : 978-2-917770-10-8
  • EAN : 9782917770108
  • Genre : Essai
  • Format : 120 x 200 mm
  • Nombre de pages : 96
  • Date de parution : 18/02/2010

10 autres livres autour des mêmes thèmes

  • Marie-France Hazebroucq

    S’il ne s’agit jamais de dire toute la vérité, a-t-on pour autant le droit de mentir ?

    10,00 €
  • Sabrina Cerqueira

    Tomber amoureux constitue un changement irréversible : tout amour n’est-il pas bouleversant en ce qu’il nous fait devenir autre ?

    10,00 €
  • Marie-France Hazebroucq

    De quoi est fait le désir de se venger et que vise-t-il : faire du mal à l’autre ou obtenir justice ? Et comment penser une vengeance qui soit juste ?

    10,00 €
  • Barbara de Negroni

    On définit souvent l’homme comme un animal raisonnable, rieur ou politique. Ne pourrait-on pas aussi le définir comme un animal qui rêve ?

    10,00 €
  • Philippe Fontaine

    En explorant les notions de désir, de possession, d’estime de soi, en s’interrogeant sur ce qui se cache derrière la jalousie, ce livre propose une forme d’initiation à la psychanalyse.

    10,00 €
  • Sabrina Cerqueira

    Certains voleurs nous fascinent (Robin des Bois...), d'autres suscitent en nous l'indignation, comme en témoigne la sévérité des sanctions pénales qui lui sont réservées. Mais alors, comment expliquer l'intérêt que suscitent les voleurs, et à quoi font-ils écho en nous ? En nous appuyant sur les grandes légendes du vol qui apparaissent au cinéma et dans...

    10,00 €
  • Stéphanie Vermot

    Suffit-il d’être raisonnable pour ne plus avoir peur ? N’a-t-on pas toujours, sinon raison, du moins une bonne raison d’avoir peur ?

    10,00 €
  • Marie-France Hazebroucq

    « Philosopher, c’est apprendre à mourir. » Cicéron

    10,00 €
  • FibreTigre - Floriane Ricard

    Ce magnifique conte graphique nous offre un récit touchant et drôle qui est une véritable ode au vélo.

    24,90 €
  • Comment les multinationales imposent leur loi
    Alain Deneault

    Un essai philosophique percutant qui interroge le pouvoir des multinationales et le concept de légalité.

    9,00 €