Triple zéro

Éditeur : Rue de l'échiquier
Domaine : Fiction

« Entrelaçant de manière magistrale le parcours chaotique de son personnage principal et la spirale de la crise climatique, Triple zéro est un roman qui transpire l’urgence […] un récit d’apprentissage original et riche dans un monde à la dérive. » The Financial Times

Plus de détails

Partager :
24,00 € TTC

Durant sa dernière année d’études à l’université de Sydney, une jeune écrivaine trouve un emploi dans un centre d’appel d’urgence. Huit heures par jour, elle oriente les personnes en détresse vers la police, les pompiers ou l’hôpital, et se retrouve plongée dans les tragédies humaines et les désastres écologiques qui frappent le pays. Au fil du temps, ce travail l’affecte insidieusement : chaque matin, elle se réveille le corps un peu plus marqué par ses nuits de dérive, l’esprit habité par une terreur grandissante.

Deux siècles plus tôt, son aïeul, l’explorateur britannique John Oxley, a parcouru les étendues sauvages de l’Australie à la recherche d’une prétendue mer intérieure. À sa suite, d’autres hommes se sont aventurés dans le désert, poursuivant la même chimère qui devait justifier l’occupation de ce territoire hostile.

Triple zéro est un roman viscéral où le corps malmené de la narratrice apparaît de plus en plus vulnérable, à l’image du continent australien dévasté par les mégafeux et les inondations. Car comment trouver un refuge dans un état d’urgence permanent ?

 

Traduit de l’anglais (Australie) par Brice Matthieussent

Fiche technique

  • ISBN : 978-2-37425-326-8
  • EAN : 9782374253268
  • Genre : Fiction
  • Format : 140 x 220 mm
  • Nombre de pages : 304
  • Date de parution : 03/06/2022
  • Chronique sur le blog Aire(s) Libre(s)

    « C'est un roman de l'inconfort que propose Madeleine Watts une réflexion sur notre fragilité notre vulnérabilité et celles du monde dans lequel on vit. Seul demeure après la lecture de ce texte un sentiment ambigu quant à ce qu'il a pu éveiller en nous et c'est très bien ainsi. Il est parfois nécessaire de se sentir déstabilisé. »

    Lire l'article en ligne
  • Chronique par Souricière Littéraire

    « Avec son personnage principal Madeleine Watts crée un parallèle évident entre notre environnement extérieur et notre monde intérieur. Comment être jeune adulte dans un monde qui périclite ? Comment ne pas s'auto-détruire dans un monde qui court à sa perte ? Brillant ! Un de mes gros coups de cœur de l'année. »

    Lire l'article en ligne
  • Charybde 27 : le Blog

    Chronique par Hugues Robert, libraire chez Charybde sur le blog de la librairie.« Une chronique intime diabolique d'un moment de bascule. »

    Lire l'article en ligne
  • Chronique par Le Dévorateur

    « L'un des meilleurs romans que j'ai lu sur le lien entre changement climatique et santé mentale. »

    Lire l'article en ligne