Start-up Nation, Overdose Bullshit

Parce que c’est notre projet

Domaine : Essais
Collection : Les Incisives
10,43 €

Une mise en pièces du concept de Start-up Nation, si cher à notre président actuel.

Plus de détails

Disponible en version numérique

EPUB5,68 € Télécharger
PDF5,68 € Télécharger

« Le startupeur est cet être ambivalent, curieux mélange de délire de puissance – après tout, il vise l’hypercroissance et la domination sans partage – et de soumission absolue à l’ordre du marché. Et la Start-up Nation se révèle dans toute sa nudité : un stakhanovisme pour open-space. »

 

Dans ce pamphlet, Arthur de Grave développe une critique drôle et vive du gouvernement actuel, qui cherche à considérer la France telle une entreprise jeune, dynamique et ambitieuse. Il expose les grosses ficelles de ce projet politique qui se prend très au sérieux et cherche à savoir quelle est la réalité de la Start-up Nation, au-delà des tweets et tribunes enthousiastes dont elle fait l’objet.

Car le ver est dans le fruit : les ambassadeurs sont invités à être des « entrepreneurs de l’État». On dématérialise à outrance tous les services publics, on noue des partenariats avec les géants californiens du numérique, avec l’idée que, pour renouer avec les bénéfices, la France aurait besoin d’être coachée par un Jeff Bezos ou un Mark Zuckerberg, version 100 % ENA.

Pour en finir avec une telle baudruche, Arthur de Grave revient sur l’histoire de cette mythologie, en regardant comme elle s’est forgée sous d’autres cieux : en Israël – premier État à avoir revendiqué le titre de « start-up nation », ou en Estonie – le pays de licornes telles que Skype, Taxify ou TransferWise. Et si la Start-up Nation n’était ni plus ni moins que le véhicule d’un discours de propagande ?

Fiche technique

  • ISBN : 978-2-37425-156-1
  • EAN : 9782374251561
  • Genre : Essai
  • Format : 110 x 190 mm
  • Nombre de pages : 112
  • Date de parution : 19/09/2019

Dans la même collection

Sur le même thème : Politique

Sur le même thème : Critique sociale