Coopérer et se faire confiance

Par tous les temps

Nouveau Coopérer et se faire confiance
Auteur : Éloi Laurent
Domaine : Essais
Collection : Les Incisives
11,37 €

Face à la polarisation du débat public et aux crises multiples, Éloi Laurent défend une autre voie : la coopération.

Plus de détails

Disponible en version numérique

EPUB5,68 € Télécharger
PDF5,68 € Télécharger

« Nous avons plus que jamais besoin de coopérer et de nous faire confiance par tous les temps de la vie : le temps court de l’attention individuelle et de la continuité sociale qui nous échappe, comme le temps long des chocs écologiques qui nous contraint. »


À l’heure où la société se fragmente, il ne semble plus possible de débattre, de se parler et d’être d’accord. Épidémie de solitude, monétisation à outrance de la santé, emprise numérique sur les relations humaines, dislocation du sens au travail, etc. La crise de la coopération adopte des formes multiples.

Afin de faire face aux enjeux démocratiques et écologiques actuels, il est urgent d’imaginer de nouvelles formes de vie sociale, dégagées de l’emprise de l’économisme et du tout-numérique. C’est ce que défend Éloi Laurent dans ce manifeste stimulant, au croisement de la philosophie et de l’économie.

Alors que la coopération humaine a été enfermée dans une acception trop restrictive et assimilée à la collaboration, l’auteur détaille les leviers à activer pour régénérer nos liens intimes, sociaux et vitaux – condition indispensable pour fonder les bases d’une société qui prendrait soin des écosystèmes comme des humains.

Fiche technique

  • ISBN : 978-2-37425-437-1
  • EAN : 9782374254371
  • Genre : Essai
  • Format : 110 x 190 mm
  • Nombre de pages : 96
  • Date de parution : 05/04/2024

On en parle

Aujourd'hui, entre le temps de travail purement collaboratif et le temps de loisir très largement colonisé par les outils numériques, il reste finalement très peu de temps pour coopérer, c'est-à-dire rêver ensemble, imaginer ensemble, œuvrer ensemble, au-delà simplement de la question du "faire" dans un temps donné, pour un objet donné, avec un horizon défini, de façon verticale et en vue de produire quelque chose. Je pense que les humains prospèrent par leur capacité à s'associer beaucoup plus librement, et c'est cette liberté de coopération que l'on a perdue

L'Echo

Ce diagnostic permet de réévaluer l'état du système capitaliste actuel et de trouver des moyens d'action concrets pour "régénérer la coopération". Une tâche complexe mais qui peut s'appuyer à la fois sur des tentatives existantes et sur l'analyse des causes de la crise actuelle

Mediapart

Qu'est-ce que nous voulons absolument préserver face aux chocs écologiques à venir ? Et comment le préserver ? La réponse à ces deux questions, c'est la coopération car ce qui nous est le plus essentiel en tant qu'espèce, c'est notre capacité à coopérer. Ce qui fait que nous sommes uniques dans le règne du vivant, c'est notre capacité à être des êtres sociaux, voire ultra-sociaux, c'est-à-dire être capable de faire les choses ensemble, d'œuvrer ensemble, de rêver ensemble, d'imaginer ensemble. Quand on analyse une crise comme celle de la Covid-19, on comprend immédiatement que ce que l'on a perdu de plus précieux, ce sont nos liens

De cause à effets

Si on veut avoir un nouveau rapport à la nature, aux êtres non humains, il va falloir repenser nos liens sociaux. C'est ça le sens de ce livre : comment essayer de comprendre que cette question écologique commence presque dans nos maisons, dans nos familles, avec nos amis. Car l'écologie, c'est une question sociale, et c'est même une question de liens sociaux

Émission La Terre au carré

Dans la même collection

Sur le même thème : Sciences humaines

Sur le même thème : Société

Sur le même thème : Économie