Halte à la spéculation sur nos logements !

Les solutions pour habiter à nouveau les villes

Nouveau Halte à la spéculation sur nos logements !
Domaine : Essais
Collection : Diagonales
20,85 €

L’enquête qui décrypte la spéculation immobilière et explore les modèles alternatifs déjà à l’œuvre en Europe.

Plus de détails

Depuis le début des années 2000, les prix des maisons et des appartements flambent dans la plupart des villes européennes, barrant la route de la propriété à des franges entières de la population. Les jeunes sont particulièrement pénalisés et seuls les héritiers ont les moyens d’investir. La location ne constitue pas pour autant une alternative satisfaisante : les immeubles étant de plus en plus accaparés par les fonds d’investissement, les loyers augmentent bien plus vite que les revenus et captent l’essentiel du pouvoir d’achat d’une majorité de citadins. Les habitants sont exclus des centres-villes tandis que les locations touristiques gangrènent des quartiers entiers.

Et si les logements servaient à habiter dans de bonnes conditions de confort et ne servaient qu’à cela ? Et si les immeubles comprenaient des équipements collectifs financés grâce aux économies réalisées sur le prix du terrain ? Et si l’on tournait enfin le dos à deux modèles dépassés, la pleine propriété et la location ?

Pour y parvenir, les pouvoirs publics locaux, nationaux et européens doivent rendre aux citoyens la possibilité de choisir et de contribuer à leur propre habitat, en considérant le sol pour ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : un bien commun dont il faut réguler l’accès et le prix.

Journaliste spécialisée sur les questions de logement, Isabelle Rey-Lefebvre a étudié différentes formules anti-spéculatives dans leurs contextes politique et historique, en France et en Suisse, à Amsterdam, à Vienne, à Berlin, à Barcelone et à Bruxelles, à la rencontre d’habitants, d’élus, d’experts et d’universitaires. Son enquête invite à un tour d’Europe des ravages de la spéculation et, surtout, à une exploration des solutions innovantes pour la combattre, créer des logements accessibles à toutes et tous et replacer l’habitat au cœur de notre art de vivre.

Fiche technique

  • ISBN : 978-2-37425-424-1
  • EAN : 9782374254241
  • Genre : Essai
  • Format : 140 x 210 mm
  • Nombre de pages : 224 + cahier photo de 16 pages
  • Date de parution : 05/01/2024

On en parle

Nous vivons une crise de "l’abordabilité" du logement avec des dégâts sociaux dont on commence seulement à mesurer l’ampleur. Il nous faut créer dans tous les quartiers un parc abondant de logements à l’abri de la spéculation, accessible durablement, mixte socialement et désirable par les élus, les riverains, les habitants

Topophile

Nourri d'échanges avec de nombreux acteurs sur le terrain, l'ouvrage analyse les avantages (et les difficultés) de ces modèles anti-spéculatifs qui, tout en soustrayant une partie du logement aux griffes du marché, inventent d'autres manières d'habiter, plus collectives, plus conviviales et porteuses d'une plus forte mixité sociale

Socialter

À la lecture de ce livre, on se dit que ce qui est en jeu aujourd'hui, c'est non seulement de récupérer le droit d'habiter mais, également, de remettre l'écologie et l'humain au cœur de nos vies, de notre "art de vivre", comme dit l'autrice

Le Journal du Gand Paris

Il devient vital de mettre à l'abri de la spéculation le plus grand nombre possible de logements, afin qu'ils restent à prix abordable au fil des générations d'occupants

Elucid

Un manifeste en faveur d'un droit à se loger

Challenge

Revigorant

L'Obs
    • Podcast Les Ondes de l'immo

      « Choisir des voies inventives hybrides pour libérer l’habitat de la spéculation, c’est surtout offrir les moyens de concevoir, en ville, des logements et des immeubles qui réinventent un art de vivre de notre temps, où le résident participe activement et collectivement à la conception et à la gestion de son habitat, dont il reste maître. »

    Dans la même collection

    Sur le même thème : Société

    Sur le même thème : Ville et mobilité