Permis de nuire

Sous le règne des pollueurs-payeurs

Nouveau Permis de nuire
Éditeur : Rue de l'échiquier
Domaine : Les Incisives

« Sommes-nous ainsi entrés dans un régime de “pollutocratie” ? »

Plus de détails

Partager :
12,00 € TTC

Promu par l’OCDE depuis 1972, le principe pollueur-payeur impute au pollueur les frais de prévention, de réduction et de lutte contre la pollution qu’il génère. On le rencontre sous de multiples formes – marchés carbone, taxes environnementales, compensation écologique – et on lui prête de nombreuses vertus, notamment celle de remettre les entreprises dans le droit chemin grâce à ses effets incitatifs.

Mais en réalité, le principe pollueur-payeur autorise surtout les industriels à polluer en toute impunité – moyennant finance ! Les législations successives vont ainsi dans le même sens : plutôt que de contraindre les entreprises à diminuer leur usage du plastique ou leurs émissions de CO2, elles appliquent des mesures correctives en cas d’« externalités négatives ». Flore Berlingen dénonce la faiblesse de dispositifs qui évacuent tout débat public sur les sources de pollution et qui retardent l’adoption de mesures à la hauteur de l’urgence écologique.

Face à l’appauvrissement démocratique auquel nous condamne le principe pollueur-payeur, elle nous invite à faire le choix de la délibération et à nous inspirer plutôt du principe hippocratique primum non nocere (« d’abord ne pas nuire ») pour prendre soin de nos communs environnementaux.

Fiche technique

  • ISBN : 978-2-37425-363-3
  • EAN : 9782374253633
  • Genre : Essai
  • Format : 110 x 190
  • Nombre de pages : 96
  • Date de parution : 06/10/2022

29 autres livres autour des mêmes thèmes